Infos auf Deutsch English Information


www.deutsches-rechtswoerterbuch.de
Dictionnaire en ligne




Le « Deutsches Rechtswörterbuch » - le Dictionnaire de termes juridiques allemands

Le « Deutsches Rechtswörterbuch » (DRW) est le grand dictionnaire historique de la terminologie juridique allemande. Il se place donc à l’intersection entre la langue, le droit et l’histoire. En raison de son impact encyclopédique, une attention particulière est accordée à la sémantique des mots. La rédaction de chaque article du dictionnaire nécessite un examen du mot en question dès son premier justificatif jusqu’à l’époque actuelle, c´est-à-dire, en partie sur plus de 1400 ans.

En outre, le dictionnaire traite des justificatifs provenant de toute la zone des langues germaniques occidentales – de la Frise-Occidentale jusqu´à la Transylvanie, de la Lorraine jusqu´aux Pays baltes. Pour bien saisir la variété des significations de chaque mot, l ´équipe de scientifiques rédigeant le dictionnaire ne doit pas seulement respecter les méthodes linguistiques et lexicographiques, mais également les techniques du droit comparé synchronique et diachronique.


Dictionnaire en ligne (accès libre)

Un Dictionnaire pour toute la famille des Langues Germaniques Occidentales


Étant très probablement le dictionnaire le plus complet d´un langage technique, le DRW traite l´ensemble du vocabulaire juridique allemand dès le début de la tradition écrite (vers 450 apr. J.-C.) jusqu´à l´an 1815 (articles courts en ligne jusqu’en 1835) en tenant compte, à côté de l´ allemand moderne, des autres langues et variétés linguistiques ouest-germaniques, c´est-à-dire, par exemple du vieil anglais, lombard, vieux frison, moyen néerlandais et bas-allemand.


Le cadre linguistique:
La « langue allemande », qui selon le concept du XIXe siècle (lorsque l´on entreprit le DRW) englobe toute la famille des langues germaniques occidentales.

● Mots en langue vernaculaire des « Leges barbarorum »  (450 - 800)

● Vieil Anglais (500 - 1100)

● Vieux Haut-Allemand (600 - 1050)

● Lombard (650 - 1000)

● Vieux Néerlandais (700 - 1200)

● Vieux Saxon (800 - 1200)

● Vieux Frison (800 - 1500)

● Moyen Haut-Allemand (1050 - 1350)

● Moyen Néerlandais (1200 - 1500 / 1600)

● Moyen Bas-Allemand oriental (1200 - 1650)

● Haut-Allemand moderne précoce (1350 - 1650)

● Haut-Allemand moderne (depuis 1650).


Cadre temporel:
À partir des premières sources écrites jusqu´à des dates fixées qui varient entre autre selon les différentes catégories grammaticales.

● À l’heure actuelle, le mot le plus ancien est: « mundburt » provenant d´une charte mérovingienne de Clovis I., en 479.

● Un mot composé est enregistré, si le premier témoignage date d´au plus tard avant la fin de l´année 1700.

● Un mot simple est enregistré, si le premier témoignage date d´au plus tard avant la fin de l´année 1815.

● Tous les mots avec un premier témoignage après les dates fixées mais avant fin 1835 font l´objet d´articles courts pour la version internet.



Terminologie juridique et vie quotidienne

Le DRW ne contient pas seulement la terminologie juridique spécifique, par exemple des mots comme « Anwalt » (avocat, procureur), « Kampfgericht » (duel judiciaire), « Litiskontestation » (réponse du défendeur au tribunal) et « Reichsfrieden » (la paix du Saint-Empire), mais décrit également en détail la vie quotidienne dans ses relations juridiques, comme cela se reflète dans des mots comme « Apfelteilung » (partage de pomme), « brandmarken » (stigmatiser, marquer au fer rouge), « Gabel » (fourchette), « melken » (traire), « Nachbar » (voisin), « rot » (rouge) et « Schraubenzieher » (producteur de vis).

Jusqu’à présent plus de 90.000 articles de mot sont imprimés sur environ 20.000 colonnes - suivant l’ordre alphabétique de « A » comme « Aachenfahrt » (pèlerinage à Aix-la-Chapelle) jusqu‘à « S » comme « Schuld » (faute). Chaque année, plus d’un millier de nouveaux articles sont ajoutés. Le travail complet comptera 16 volumes d’environ 120.000 articles.

Cadre du contenu:
Le langage technique du droit et tous les mots de la langue commune qui peuvent avoir – dans un certain sens – un contenu juridique ou une certaine relation avec le droit.

● termes techniques du droit

● monnaies, poids et mesures

● professions juridiques, fonctionnaires, membres de corporations etc.

● langue commune, s´il y a des implications juridiques.



Le dictionnaire est rédigé par une équipe de scientifiques en collaboration interdisciplinaire. Le Centre de recherche du DRW est situé à l’Académie des Sciences de Heidelberg. Ici, des historiens du droit, des historiens, des linguistes et un philosophe collaborent très étroitement. Le corpus de sources semi-ouvert comprend environ 8400 titres. Ce corpus est accessible par une archive de documents comportant avec plus de 2,5 millions de témoignages de mots et par une base de données croissante de textes de sources sélectionnés.

Dès le début de la composition du Dictionnaire des termes juridiques allemands en 1897, des juristes, des linguistes et des historiens y ont participé. Comme les articles donnent un aperçu très divers de l´histoire de la langue, du droit et de la culture de l´Europe centrale, les utilisateurs proviennent aujourd´hui de presque toutes les disciplines historiquement orientées, comme par exemple celles qui se concentrent sur la recherche des noms, de la géographie historique. La version en ligne (gratuite pour chacun permet à tous un accès facile dans le monde entier.

Dictionnaire en ligne


Un Dictionnaire européen

Cadre  européen:
Les sources du DRW proviennent des pays suivants (frontières d´aujourd´hui):

● Allemagne, Suisse, Autriche

● Pays-Bas, Luxembourg

● Grande-Bretagne

● Belgique, France, Italie

● Tchéquie, Slovaquie, Hongrie, Slovénie

● Pologne, Estonie, Lettonie

● Lituanie, Russie, Biélorussie, Ukraine

● Danemark, Suède, Norvège

● Roumanie, Croatie

● Espagne, Irlande etc.