L'Association Ossète en France, Paris

Fondée en 1982, notre association est la seule du genre en Europe occidentale. Elle était avant tout un lieu de rencontre, d'entraide et d'amitié. Nos buts: réunir les Ossètes et descendants d'Ossètes vivant en France et faire connaître l'histoire et la culture du peuple ossète. Au sein de l'association, les descendant des premiers Ossètes, arrivés en France dans les années vingt, puis quarante, ont vite été rejoints par les Ossètes de l'ex-URSS, venus en France pour des raisons diverses (choix, famille, travail etc.), par des Ossètes venus de Turquie - composante importante de notre groupe - et aussi par des amis français, géorgiens, hollandais et adyghés... Nous avons noué aussi des relations avec d'autres compatriotes des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, de Suède, de Suisse, de Turquie...

L'amical soutien de linguistes, d'historiens et d'autres caucasologues nous a permit d'organiser pendant plusieurs années, des conferénces prononcées par les plus brillants orateurs. Aujourd'hui, nos objectifs sont toujours les mêmes mais les choses ont évolué et notre association est devenue aussi un trait d'union avec l'Ossétie. Nos relations avec l'Ossétie, de familiales qu'elles étaient, ont pris un caractère plus officiel. En 1992, à l'invitation du ministre de la Culture, Anatole Dzantiev, nous nous sommes rendus au grand rassemblement ossète de Vladicaucase. Accueil chaleureux, émouvant, inoubliable!

Pendant la tragique période des conflits avec la Géorgie et l'Ingouchie, nous avons interrompu nos activités culturelles pour témoigner en faveur des Ossètes, en transmettant les nombreux documents et informations reçus d'Ossétie aux médias, ONG (Amnestiy International, Ligue Internationale des Droits de l'Homme, Groupement pour le droit de Minorités, MSF, etc...), ministères et autres, en aidant des journalistes à se rendre en Ossétie, en étant partout présents pour faire entendre notre voix. Nous avons constitué un dossier de presse largement diffusé. Nous continuons à agir dans cette voie, privilégiant et encourageant tous dialogues et tentatives de paix.

En 1993, lors de la venue en France de l'expédition scientifique "Via Alanica", parrainée par l'UNESCO, nous avons aidé les participants à rencontrer des archéologues et historiens français. Plus récemment, nous sommes fiers d'avoir été les initiateurs de contacts universitaires: nous avons mis en relation les responsables de l'université de Vladicaucase avec quelques-uns de leurs homologues français. Des accords d'échanges et de coopération avec des universités françaises sont en cours. Certains de ces accords sont européens. Nous avons aussi collaboré à la préparation de "Mass Media and Ecological Education in the Environmental Protection", congrès organisé par l'UNESCO et l'Université d'Ossétie du Nord qui aura lieu du 25 au 29 mai 1996 à Vladicauscase.

Pour conclure, je tiens à soulingner que nous sommes libres et indépendants, que nous ne sommes inféodés à aucun parti et que nous ne vivons que cotisations et dons de nos membres.

Thérèse Naskidachvili-Bitaroff, Présidente de l'Association Ossète en France (Contact: 30, rue de Saint Petersbourg, F - 75008 Paris)